top of page

L'histoire du projet Sparkles3

Picture 1.png

Ma mère

Mes enfants

Picture 2.png

Sparkles3 est né de mon besoin d'aider ceux que j'aime.
 

Je suis l'aidant de ma mère, qui est en EHPAD avec une santé mentale fragile. Je n'ai pas honte d'en parler : la santé mentale est un sujet encore trop tabou et il est urgent au contraire d'en parler pour mieux prendre en charge ceux qui en souffrent, mais aussi accompagner les aidants.

Je ne peux évidemment pas la guérir, je ne suis pas médecin. Mais il y a une question à laquelle j’essaie de trouver des réponses : « Comment est-ce que je peux l’aider à avoir un peu plus de joie chaque jour pour qu’elle profite mieux de ses journées ? ».

 

Mon fils Viktor est né il y a dix ans, et ma fille Mariana il y a sept années. Le monde qu’ils connaitront adultes sera probablement bien plus compliqué que le nôtre. Depuis qu’ils sont nés une question m’obsède : « Qu’est-ce que je dois transmettre à mes enfants pour qu’ils soient en sécurité, en bonne santé, et heureux demain ? ».

Ces questions en ont amené d'autres.

 

J’ai commencé il y a 5 ans à faire des recherches dans les publications scientifiques, sur ce qui nous fait du bien, de la bibliographie comme on l’appelle. Je me suis mis à lire de nombreux livres sur le sujet. Et j’ai découvert beaucoup d'études passionnantes, notamment sur l’impact des écrans et des réseaux sociaux, deux composantes omniprésentes de notre vie moderne.

Les réseaux sociaux actuels sont conçus avec des spécialistes des neurosciences cognitives pour nous garder devant l’écran le plus longtemps possible, que cela vous fasse du bien ou non. Ce sont des « voleurs de temps ». TikTok en est le meilleur exemple en enchainant les vidéos de quelques secondes pour voler votre attention au maximum. 

Ils sont aussi conçus pour créer une addiction, telle une drogue, notamment grâce à des contenus à la valeur variable qui semble aléatoire et des systèmes de récompenses pour conditionner nos cerveaux à toujours en vouloir plus.

De plus en plus d’études montrent que ces pratiques sont toxiques pour notre bien-être et notre santé mentale.

J'avais besoin de réagir, pour mes enfants, mes proches, ainsi que tous ceux qui n'ont pas la chance d'avoir reçu une éducation leur permettant de prendre le recul nécessaire.

 

Cette réaction, c'est Sparkles3, le premier réseau social conçu sur des bases scientifiques pour faire du bien à ses utilisatrices et ses utilisateurs et leur permettre d'entretenir leur bonne santé mentale.

Pit - Fondateur ​de Sparkles3

bottom of page